Camions surdimensionnés : dangers confirmés 26/03/07

<Retour à la liste

Une étude menée par K+P Transport Consultants pour le compte du Ministère Fédéral allemand des Transports confirme dans ses grandes lignes les effets écologiques désastreux qu’aurait une autorisation généralisée des camions surdimensionnés sur les routes européennes, tels que les avait établis l’étude effectuée par TIM Consult, Kombiverkehr et l’UIRR en septembre dernier.

En cause, le retour à la route de trafic acheminé aujourd’hui par la combinaison plus économique et plus respectueuse de l’environnement de la route et du rail. De ce fait, le surplus de circulations routières effectuées par des camions certes à coût unitaire réduit se traduirait par une augmentation  considérable des émissions de CO2, ce qui irait à l’encontre aussi bien de la volonté des Autorités que des attentes des citoyens de bénéficier de transports moins polluants.

Par une lettre qu’elle vient d’adresser conjointement avec la CER, l’UIP et l’UNIFE au Vice-Président de la Commission européenne, Monsieur Jacques Barrot, l’UIRR rappelle son inquiétude relative aux campagnes menées en faveur des ces véhicules routiers plus longs et plus lourds et engage la Commission, parallèlement à l’étude qu’elle entend lancer pour évaluer l’ensemble des conséquences du recours à de tels véhicules (e.a. sur le plan de la sécurité routière et des inadéquations de l’infrastructure) à mettre tout en œuvre pour progresser en direction d’un secteur ferroviaire plus performant, entre autres par la mise à disposition de la clientèle fret d’une infrastructure qui lui serait prioritairement dédiée.

 

Documents correspondants
Communiqué - 26.03.2007 DE EN FR
Article Verkehrsrundschau - Juillet 2007 DE
Haut